L’élection présidentielle au Burkina Faso: après les élections controversées en Guinée et en Côte d’ivoire, le Burkina Faso pourra-t-il échapper à son tour au cycle interminable des violences post-électorales en Afrique?

By Vincent Adams

Les enjeux de l’élection au Burkina Faso.

L’élection présidentielle de 2020 et les élections législatives se sont simultanément déroulées au Burkina Faso le dimanche 22 novembre 2020. Plus de six millions de Burkinabès ont été régulièrement appelés aux urnes, pour ce double scrutin afin d’élire démocratiquement le nouveau Président pour les cinq ans à venir. Roch Kaboré, Président sortant briguait un autre mandat. L’enjeu considérable constituait principalement la brillante  réussite de ces deux scrutins. Il aurait notamment permis au Burkina Faso prestement de se hisser au suprême rang des pays africains en voie de démocratisation. Le Burkina Faso a-t-il suffisamment réussir ce pari audacieux ?

L’opposition Burkinabè crie à la fraude massive.

L’opposition politique burkinabè annonce ce lundi 23 novembre 2020 les couleurs avant même la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 22 novembre. Pour elle, de nombreuses fraudes entachent la régularité rassurante du double scrutin. En fait,  pour cette opposition le double scrutin présidentiel et législative était parsemé de fraudes. Par ailleurs ces résultats contaminés d’irrégularités ”ne peuvent etre acceptés, car ils ne répondent pas aux processus démocratiques. Cette vision de l’opposition n’est pas partagée par la  Cédéao et l’Union africaine. D’ailleurs, ces deux organisations ont présenté leur rapport après le vote de dimanche. « Globalement le processus s’est déroulé dans un environnement paisible en dépit du contexte sécuritaire tendu. Ces élections législatives et présidentielle constituent une étape cruciale dans la consolidation de la paix et la promotion de la démocratie. La mission lance un appel aux candidats à respecter les résultats issus des urnes et les exhorter à recourir, en cas de besoin, aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral », a déclaré Kabinet Komara, l’ancien Premier ministre guinéen qui a conduit la mission d’observation de la sous-région.

Ce rapport de ces deux organisations n’est-il pas biaisé ? Pour rappel, la CEDEAO et l’Union Africaine représentent des institutions non-viables et ne répondent pas aux attentes des Africains pour mettre en place les jalons d’une véritable démocratie afin d’éviter les violences pré et post-électorales. Avec l’avènement des nouvelles technologies et le développement des réseaux la jeunesse africaine ne semblent davantage pas etre dupes pour laisser les vautours de dirigeants les « dévorer ».

Zéphirin Diabré, Président du parti Union pour le Progrès et le Changement (UPC) ; candidat malchanceux de la présidentielle de 2015 a au préalable pointé du doigt accusateur les conditions déplorables d’organisation de ces élections frauduleuses couplées (présidentielle et législatives), avant d’encourager  ses concitoyens à contribuer tant  aux opérations de dépouillement.

ROCH KABORÉ VERS LA VICTOIRE DÈS LE PREMIER TOUR.

Selon les résultats provisoires de 196 communes, ambassades et consulats généraux (sur 368), égrenés par la Céni, M. Kaboré a recueilli 58,14% des voix, contre 14,25% pour le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré et 13,62% pour Eddie Komboïgo, le président de l’ex-parti au pouvoir.

Lors d’une conférence de presse avec les autres candidats à la présidentielle,  Mr Diabré n’a pas hésité à dire:« Il est absolument inconcevable, après avoir parcouru tout le Burkina Faso, de penser avoir un parti gagnant dès le premier tour ».  Le rêve de l’opposition pour s’unir au deuxième tour derrière celui arrivé en tête afin de faire front à Roch Kaboré semble s’écrouler. Le President Roch Kaboré serait -il le fidèle disciple des deux vétérans avérés : Ouattara et Condé ?

Nous revenons au plus à ce fameux concept du « un coup KO » qui s’est invité aux élections présidentielles en Côte d’ivoire avec Mr Alassane Ouattara et son homologue Alpha Condé de la Guinée. Rappelons que le mimétisme constitutionnel intégré au plus au système politique des pays de l’Afrique francophone a fait l’objet de violences ayant engendré des dégâts humains et matériels.

Notamment,  le jeune ivoirien N’Guessan Koffi Toussaint a été décapité à Daoukro. Avec cette crise  récente  post-électorale, la Côte d’Ivoire a dépassé e le Rubicon. Toutefois, à la différence de ses deux  turbulents  voisins, le President sortant Burkinabé n’a pas taillé sur mesure une constitution pour se pérenniser au pouvoir. Il lui est plutôt reproché la déplorable organisation du scrutin qui entraine ipso facto des résultats peu probants. Pour l’opposition, l’heure n’est pas pour le moment à l’analyse des résultats provisoires qui machinalement dessinent la victoire de Mr Roch Kaboré malgré un bilan très conféré. Sur le plan de la sécurité, ses détracteurs et les observateurs lui reprochent son statisme.

Pour terminer, l’opposition Burkinabé fortement unie et déterminée contexte catégoriquement cette élection qu’ils qualifient de non-crédibles. Pour eux, la CENI n’a pas été à la hauteur de la mission de bonne organisation des élections qui est à sa charge, toute chose qui a été relevé expressément par plusieurs observateurs internationaux. Elle jette un discrédit sur les résultats des scrutins dont la CENI a commencé l’annonce.

La déclaration liminaire, lue par Tahirou Barry, lors de la conférence des candidats signataires de l’accord politique de Ouagadougou dénonçant  les conditions d’organisation des élections couplées présidentielle et législatives n’annonce-t-elle pas, une tempête inattendue post-électorale en Afrique? 

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s