Burkina Faso Réélection: un coup KO de Roch Marc Christian Kaboré

Roch Marc Christian Kaboré a été réélu triomphalement malgré un contexte sécuritaire extrêmement précaire. Le président sortant a été proclamé ouvertement véritable vainqueur de l’élection présidentielle au Burkina Faso au premier tour avec 57,87, est arrivé en tête du scrutin, devant Eddie Komboïgo (15,48%) et Zéphirin Diab (12,46%); selon les résultats provisoires publiés conjointement par la Commission électorale nationale indépendante. Cette nette victoire du premier tour lui permet théoriquement de contourner prestement un second tour pendable contre un candidat soutenu sans réserve par l’ensemble de l’opposition.

D’ailleurs, bien avant le déroulement logique du scrutin démocratique, Roch Kaboré a encouragé les Burkinabè à sortir vivement pour élire leur futur dirigeant :

Je suis venu poser un acte patriotique et citoyen qui est celui de voter. J’appelle donc tous les Burkinabès, quelles que soient leurs tendances, à ne pas faire preuve de paresse. Parce qu’il s’agit de la démocratie, du développement et de la paix du Burkina Faso. Il est important que chaque Burkinabè aille voter et choisir celui qui dirigera le pays demain.

Au regard des résultats, nous pouvons effectivement dire que le peuple Burkinabè a répondu favorablement à l’appel du Président sortant. Toutefois, de nouveaux défis escomptent le Burkina Faso comme d’ailleurs tous les pays africains.

Les défis de Roch Kaboré

Roch Kaboré a promis, s’il est réélu, de placer en évidence son second mandat sous le signe de la sécurité et de la réconciliation. Les deux défis indispensables à ses yeux pour sortir de l’ère post-révolutionnaire sont de restaurer superbement le vivre-ensemble et accélérer le processus de décentralisation dans des régions en proie aux tensions intercommunautaires.

En fait, depuis un certain temps, le Burkina a mal à sa cohésion sociale voire à sa paix sociale. Par conséquent, on assiste au plus à une fracture communautaire. Nous jugeons véritablement que l’un des chantiers éminents est précisément de recoudre soigneusement le tissu social en procédant à des consultations nationales. Au demeurant, ce projet prioritaire de réconciliation était au cœur de sa campagne politique. Il promet davantage de convoquer d’ici un forum national dans les six premiers mois après son élection en vue de la réconciliation.

La main tendue spontanément de Roch Kaboré à l’opposition

À l’annonce spectaculaire de sa victoire Roch Marc Christian Kaboré a tenu un discours rassembleur adressant des appels à l’opposition qui a annoncé prendre acte des résultats. Bien que Roch Marc Christian Kaboré soit souvent taxé d’immobilisme devant les attaques djihadistes, il remporte parfaitement son pari gagnant ; le pari d’une nette victoire dès le premier tour de ce scrutin décisif considéré précisément comme le plus ouvert de l’histoire du Burkina Faso. Pour le rappel historique, le pays de Thomas Sankara a expérimenté de multiples coups d’État.

Espérons tant que cette page inédite qui s’annonce, donnera de nouveaux espoirs pour le peuple Burkinabè !

Par Vincent Adams

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s