Côte d’ivoire : Nicolas Sarkozy, le voyou corrompu indésirable aux côtés du dictateur Alassane Ouattara pour lui donner pour la seconde fois un coup de pouce; il retournera surement avec des mallettes d’argents

Nicolas Sarkozy le corrompu

Nicolas Sarkozy au procès des écoutes : « Ma vie a été de donner des coups de pouce ! Pendant quarante ans, j’ai donné des coups de pouce ! Et ce n’est d’ailleurs pas ceux que j’ai le plus aidés qui m’ont été les plus fidèles ! »

Voici à  nouveau Sarkozy qui donne un coup de pouce à Alassane Ouattara, le president mal élu malgré ces déboires judiciaires. Après plusieurs jours de débats tendus dans ce procès pour corruption et trafic d’influence contre l’ancien chef de l’Etat, son avocat et un ancien haut magistrat, les réquisitions sont tombées. Nicolas Sarkozy risque 4 ans de prison dont 2 ans avec sursis.

La même peine a été demandée à l’encontre de l’avocat Me Thierry Herzog et de l’ancien haut magistrat Gilbert Azibert. À l’énoncé des réquisitions, d’une durée de 4h30.  

Nicolas Sarkozy est pressenti d’avoir parachevé un « pacte de corruption » en 2014, en obtenant des informations protégées par le secret, via son avocat Thierry Herzog, auprès du haut magistrat Gilbert Azibert, sur un pourvoi à la Cour de cassation. Les trois prévenus encourent 10 ans d’emprisonnement et un million d’euros d’amende.

Nicolas Sarkozy, un allié pour la réinstallation de Ouattara

Nicolas Sarkozy : « On a sorti Gbagbo et installé Ouattara, sans aucune polémique » Dans un livre intitulé « Ça reste entre nous, hein ? Deux ans de confidences de Nicolas Sarkozy », publié par Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel en novembre dernier, l’ancien président Nicolas Sarkozy indique que la France est effectivement intervenue en Côte d’Ivoire pour « installer » Alassane Ouattara, à la place de Laurent Gbagbo.

Cette béquille de Sarkozy à Alassane Ouattara grandement affaibli pèsera lourdement sur le peuple de Côte d’ivoire et l’Afrique. Le bradage de ce pays est en cours. Il va immédiatement joindre son point culminant. Le soutien de la France via Sarkozy au gourou du Restaurant n’est pas anodin. La France n’a pas d’amis mais des intérêts gigantesques.

Par ailleurs, la France pour ses vils intérêts a opéré le choix de soutenir sans cesse Alassane Ouattara malgré le braquage électoral qu’il y a eu en Côte d’Ivoire sans compter ces milliers de morts tragiques s provoqués inutilement par la candidature anti-constitutionnelle de ce dernier.

Par Vincent Williams

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s