Une mutation « de la Covid-19 » plus dangereuse: Londres et le sud-est de l’Angleterre se reconfinent

Image result for boris Johnson ( boris johnson ) mutation   covid

Des fêtes de Noël sombres pour les Britanniques vivant à Londres et au Sud-est qui sont appelés immédiatement à se reconfiner après l’annonce de la découverte d’une souche mutante du SARS-CoV-2 cette semaine. Ils fêteront dans l’intimité familiale pour éviter des cas de contagion.

Signalons que cette nouvelle forme du virus se transmet bien plus rapidement. Auparavant soumis à de laborieuses restrictions, les Londoniens et du sud-est de l’Angleterre vont être mis sous un inédit niveau d’alerte, le quatrième et plus élevé. Ils seront contraints de demeurer chez eux et les commerces non-indispensables seront fermés.

Ces mesures inédites interviennent au plus, après que le Royaume-Uni a entamé la campagne de vaccination.

« Il semble que cette propagation soit désormais alimentée par une nouvelle variante du virus », qui se transmet « bien plus facilement », a déclaré le Premier ministre lors d’une conférence de presse. « Rien n’indique qu’il est plus mortel ou qu’il cause une forme plus sévère de la maladie » ou qu’il réduit l’efficacité des vaccins, a affirmé Boris Johnson, le Premier Ministre Britannique.

« C’est une très mauvaise nouvelle », ajoute le Pr John Edmunds, du London School of Hygiene & Tropical Medicine: « Il semble que ce virus soit largement plus infectieux que la souche précédente ».

Plusieurs pays européens ont interdit les vols vers le Royaume-Uni en raison de la variante du virus virulent. Le premier pays à répondre a été le gouvernement néerlandais, qui a estimé interdire le trafic aérien de passagers avec le Royaume-Uni immédiatement et pour au moins dix jours, par suite d’une recommandation des autorités sanitaires néerlandaises. L’Allemagne, la France l’Autriche, l’Irlande, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, l’Italie et bien d’autres ont décidé dimanche de suspendre les vols vers le Royaume-Uni. Ces mutations ne troquent pas principalement les particuliers du virus.

Toutefois, certains variantes du SRAS-CoV-2 doivent être prises avec un recul vu leurs extrêmes importances.

Cette situation embarrassante est préoccupante, car les hospitalisations ont considérablement escaladé.

Par ailleurs, cette » mutation » de la Covid-19, dévoilée lundi 14 décembre par le ministre de la Santé Matt Hancock aux députés, a été détectée à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre. Selon les autorités sanitaires britanniques, cette nouvelle variante du virus qui compte 23 changements serait « responsable de l’augmentation des cas de contamination au Royaume-Unis. « 

Pour le conseiller scientifique du gouvernement britannique Patrick Vallance, cette nouvelle variante du Sars-CoV-2, en plus de se propager rapidement, devenait aussi la forme « dominante », ayant entraîné « une très forte hausse « des hospitalisations en décembre.

Les symptômes liés à cette nouvelle variante ne semblent pas être différents des variantes déjà connues du virus comme l’a souligné le médecin-chef de l’Angleterre, Chris Whitty.

Aussi, en Afrique du Sud notamment une nouvelle mutation du coronavirus a été détectée.

Pour l’heure, malgré l’alerte pandémique , rien n’indique pour le moment que cette mutation récente du coronavirus ne soit au fondement d’un taux de mortalité plus élevé ».

Par Vincent Adams.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s