LES RICHESSES DU SOUS-SOL MALIEN: PÉTROLE, URANIUM,TERRES ARABLES,ETC ATTIRENT LA FRANCE: TROIS SOLDATS ONT ÉTÉ TUÉS EN OPÉRATION AU MALI

Armée. Trois soldats français ont été tués en opération au Mali lundi, alors que leur véhicule blindé a été atteint par un engin explosif dans la région de Hombori, a annoncé l’Elysée.

Ce sont: le brigadier-chef Tanerii Mauri, le chasseur de 1ère classe Quentin Pauchet et le chasseur de 1ère classe Dorian Issakhanian appartenaient au 1er régiment de chasseurs de Thierville-sur-Meuse (Meuse).

Le président Emmanuel Macron fait part dans un communiqué de sa « très grande émotion » après avoir appris la mort du brigadier-chef Tanerii Mauri, du chasseur de 1ère classe Quentin Pauchet et du chasseur de 1ère classe Dorian Issakhanian. Le chef de l’Etat 

« salue avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires, morts pour la France dans l’accomplissement de leur mission. Il s’associe à la douleur de leurs familles, de leurs proches et de leurs frères d’armes et les assure de la reconnaissance et de la solidarité de la Nation », écrit l’Elysée.

Il « exprime son entière confiance aux militaires français déployés au Sahel, salue leur courage et rappelle la détermination de la France à poursuivre la lutte contre le terrorisme ».

Florence Parly, la ministre des Armées, a également exprimé son « émotion » et sa « profonde tristesse » dans un communiqué publié sur Twitter.

Les trois soldats « sont morts dans l’accomplissement de leur devoir, alors qu’ils étaient engagés dans une zone où des groupes terroristes attaquent les populations civiles et menacent la stabilité régionale, tout comme notre propre sécurité. Ils conduisaient une mission essentielle à la lutte contre le terrorisme au Sahel », a-t-elle précisé.

Image

Ces trois soldats ont été une fois de plus sacrifiés pour les intérêts financiers de la France au Mali sous couvert de « lutte contre le terrorisme ». C’est une triste réalité et beaucoup de soldats continueront à perdre leurs vies pour ces opérations obscures.

Le sous-sol foisonne littéralement de richesses, parmi les plus sérieuses du continent noir. Une de ces richesses, authentique, est précisément l’or. Les premières mines ont été exploitées notamment  dans les ans  80 mais l’industrie aurifère a pris son essor dans les années 90. Aujourd’hui, avec une cinquantaine de tonnes par an, le Mali est le troisième pays producteur d’or en Afrique, derrière l’Afrique du Sud et le Ghana.

Vincent Adams

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s