Le court-métrage de Macky Sall avec la victime présumée Adji Sarr pour mettre fin à la carrière d’Ousmane Sonko aurait couté 40 millions de Franc CFA

Ousmane Sonko, le leader de Pastef Les Patriotes avait été accusé de viols et de menaces de mort par la masseuse Adji Sarr au salon sweet Beauté sise à Sacré-Cœur. En conséquence de quoi, la présumée victime a porté plainte à la Section de Recherche de la gendarmerie. Si l’enquête préliminaire des pandores a confondu la présumée victime qui baignait dans des confusions avérées, en ce qui concerne ses tests gynécologiques, les résultats relatés par Zik Fm lavent définitivement le leader de Pastef.

La victime présumée Adji Sarr n’a pas entretenue de rapport sexuel durant les 16 heures, précédant sa consultation, selon l’examen du Dr Alpha Seny Gaye (Gynécologue, HOGGY).

Un feuilleton qui relève de la fiction s’exprime un sympathisant d’Ousmane Sonko

« Une masseuse est violée le mardi à Sacré Coeur, sur son lieu de travail rempli de caméras de surveillance et abritant une famille, par un homme qui prévient de son arrivée par SMS. Elle disparaît tranquillement à bord d’une 4/4 à des heures de couvre-feu. Elle rédige une plainte de deux pages qu’elle dépose le mercredi à la section de recherches de la gendarmerie à Colobabane.

Cette dernière n’est auditionnée le jeudi et des prélèvements sont effectués au laboratoire. Une campagne de désinformation et de dénigrement est déroulée brusquement sur les réseaux sociaux le vendredi.

Une convocation est remise à l’accusé le samedi. Les forces de l’ordre se présentent le lundi au domicile d’un député pour faire vivre au peuple sénégalais et à la communauté internationale des affrontements durant plusieurs heures. Tout s’est passé en cinq jours comme la restitution d’une leçon entièrement assimilée. »

Ndeye Marie-Pierre N’Diaye

2 commentaires

  1. L’Afrique va de mal en pire. De 1450 à 1869 durant la traite négrière, les nègres de maisons se contentaient de fouetter leurs frères noirs qui désobéissaient aux maîtres. En 2021, nous avons de nouvelles versions 3.0 de nègres de maison qui decapitent, machettent, emprisonnent illégalement leurs frères sous la bénédiction des maîtres colons impérialistes. Les enjeux et intérêts sont devenus plus colossaux par conséquent la répression a pris une allure plus violentes. Les peuples doivent se rebeller et mener une lutte plus dure que celles déjà entamées.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s