Sénégal: Deux télévisions suspendues au Sénégal après avoir diffusé des images de troubles à Dakar, la liberté de presse embastillée

Les autorités sénégalaises ont annoncé, jeudi, avoir suspendu pour 72 heures deux télévisions privées, coupables selon elles d’avoir diffusé « en boucle » les images des troubles provoqués par l’arrestation du principal opposant au pouvoir, Ousmane Sonko.

Le signal de deux télévisions privées a été suspendu pour 72 heures par les autorités sénégalaises. Elles se rendues coupables, selon le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), de diffuser « en boucle » les images des troubles provoqués par l’arrestation du principal opposant Ousmane Sonko

La décision annoncée dans des communiqués par le CNRA concerne les chaînes Sen TV et Walf TV. Elle a pris effet le jeudi 4 mars à 17 h (GMT et locales) à dimanche à la même heure, a indiqué le CNRA.

Une « couverture irresponsable »

Le CNRA avait lancé mercredi soir une mise en garde aux médias contre la diffusion de contenus faisant « explicitement ou implicitement l’apologie de la violence », incitant à des troubles à l’ordre public, ou « de nature à constituer une menace sur la stabilité nationale ou la cohésion sociale ».

Il avait montré du doigt Sen TV et Walf TV, ainsi qu’une troisième télévision, les accusant de diffuser « des appels répétés au soulèvement populaire » et « des images d’insurrection en boucle ». Il les avait mises en demeure de cesser « immédiatement cette couverture irresponsable », sous peine d’être suspendues pour 72 heures, voire plus en cas de récidive.

Sen TV et Walf TV ont « persisté dans (leur) logique de violation de la réglementation en diffusant en boucle des images de violence », dit le CNRA dans les communiqués annonçant la suspension jeudi.

Macky Sall est entrain de montrer sa face hideuse au monde entier. Le Sénégal traverse une crise politique comme tous les pays d’Afrique. Les dirigeants souffrent du syndrome du pouvoir ou d’hubris: « Tout pouvoir sans contrôle rend fou », a écrit le philosophe Émile-Auguste Chartier, dit Alain, dans son essai intitulé « Politique »

Source France 24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s