États-Unis. Vladimir Poutine « paiera le prix » de l’ingérence russe, prévient Joe Biden

Joe Biden ici le 16 mars 2021.

Le président américain Joe Biden a attaqué de front son homologue russe, Vladimir Poutine, dans une interview diffusée, ce mercredi 17 mars. Il l’a notamment accusé d’ingérence dans la présidentielle américaine de 2020 au profit de Donald Trump.

Comme des airs de guerre froide. Le président américain Joe Biden n’a pas mâché ses mots à l’encontre de Vladimir Poutine ans une interview diffusée ce mercredi 17 mars par la chaîne télévisée ABC News.

Il a déclaré que le président russe devrait payer le prix de ses efforts pour tenter d’influencer l’élection présidentielle américaine de 2020 au profit de Donald Trump. « Il en paiera le prix », a dit le président des États-Unis. Interrogé sur la nature de ces conséquences, il a répondu : « Vous le verrez sous peu. »

Un rapport des services du renseignement américains, publié mardi, vient étayer des accusations de longue date selon lesquelles certains lieutenants de Donald Trump ont fait le jeu de la Russie en amplifiant des accusations effectuées par des personnalités ukrainiennes liées à Moscou contre Joe Biden.

Plus précisément, selon le document, des personnalités ukrainiennes soutenues par Moscou – comme le parlementaire Andreï Derkach – ont recruté des figures politiques aux États-Unis pour que celles-ci « salissent » l’image de Joe Biden et de son fils Hunter Biden, cibles d’accusations répétées de corruption par Donald Trump. La Russie a déclaré mercredi que ces accusations étaient sans fondement.

« Un tueur sans âme »

Joe Biden a également souligné qu’il existait des sujets sur lesquels il était dans l’intérêt de la Russie et des États-Unis de collaborer, comme le renouvellement de l’accord START de limitation des arsenaux nucléaires.

« Je le connais relativement bien », a déclaré Joe Biden au sujet de Vladimir Poutine, ajoutant que l’élément le plus important dans les relations avec les dirigeants étrangers était de bien connaître son interlocuteur.

Prié par la chaîne ABC de dire s’il pensait que Vladimir Poutine était un tueur, Joe Biden a répondu : « Oui », ajoutant que le dirigeant russe était sans âme.

avec Reuters

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s