Ces Français ruinés par des médiums véreux pendant la crise sanitaire

 

Voilà un secteur qui a largement bénéficié de la crise sanitaire du coronavirus. Comme le rapporte une enquête menée par Le Figaro, la clientèle des marabouts et des médiums a drastiquement augmenté en France depuis le début de l’épidémie de Covid-19, mais, revers de la médaille oblige, ce phénomène a généré de multiples arnaques en tout genre.

« Ces faux marabouts, qui seraient jardiniers dans leur pays et qui ponctionnent des milliers d’euros à de pauvres dames, ce sont la honte de la profession », déplore Sonia Lazareff, l’une des voyantes les plus connues de Paris.

Alors que 58 % des Français affirment croire au monde de l’occulte, selon un récent sondage, Sonia Lazareff explique au quotidien que « la pandémie motive les foules », profitant ainsi aux « 90 à 95 % de charlatans qui officient en France », selon le président de l’Institut national des arts divinatoires (Inad), Youcef Sissaoui. Certains Français, contactés par Le Figaro, expliquent comment leur vie a basculé après avoir été victimes d’escroquerie qu’aucune réglementation ne peut dédommager, alors que l’ancien Code pénal, effectif jusqu’en 1994, punissait l’exercice des arts divinatoires.

Lire la suite de l’article surLepoint.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s