Haïti première dame à évacuer à Miami après avoir survécu à l’attaque, disent LES RAPPORTS

Haïti Première Dame, à gauche, évacue à Miami

La première dame d’Haïti Martine Moïse sera évacuée vers Miami après avoir survécu à l’attaque qui a tué son mari, le président Jovenel Moïse.

Mme Moïse a survécu à l’assassinat, mais l’ambassadeur d’Haïti aux États-Unis a déclaré qu’elle était transférée en Floride pour le traitement de ses blessures, selon Reuters.

« Elle est stable mais dans un état critique », a déclaré l’ambassadeur Bocchit Edmond aux journalistes. « Des efforts sont faits maintenant pour l’emmener à Miami pour qu’elle soit soignée. »

Bien que l’étendue des blessures de Mme Moïse n’ait pas été rendue publique, elle était soignée dans un hôpital local avant son transfert prévu à Miami.

Elle était avec son mari lorsque les assassins ont fait irruption dans la maison privée du couple aux premières heures de mercredi matin, selon le Premier ministre par intérim du pays, Claude Joseph.

« La Première dame a été blessée par balle et les mesures nécessaires sont prises », a déclaré M. Joseph dans un communiqué.

Il a déclaré au New York Times qu’il dirigeait maintenant le pays après l’attaque, qui, selon lui dans sa déclaration précédente, avait été menée par un groupe d’individus non identifiés, « dont certains parlaient espagnol ».

Alors que M. Joseph a déclaré que certains des assaillants parlaient espagnol, l’envoyé du pays aux États-Unis a déclaré que l’assassinat avait été perpétré par « des professionnels bien formés, des tueurs, des commandos » qui affirmaient être américains.

M. Edmond a déclaré lors d’une conférence de presse que les hommes armés s’identifiaient comme des agents de l’agence américaine de lutte contre la drogue, mais que les tueurs professionnels étaient de « fausses DEA », sur la base de son impression à partir d’images de caméras de sécurité.

L’attaque s’est produite vers 1 heure du matin, heure locale, à Port-au-Prince, la capitale de l’île des Caraïbes, à environ 675 miles au sud de Miami.

Les autorités ont fermé l’aéroport international et déclaré « état de siège » alors que les commerces de la région ont été saccagés à la suite de l’assassinat du dirigeant du pays.

Source INDEPENDANT

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s