Les assises nationales de la refondation ont recommandé la prolongation de la transition au Mali.

A l’issue des discussions en marge des assises nationales, les participants ont recommandé la prolongation de la transition d’une durée allant de 6 mois à 5 ans. Sans tranchée la question, les participants ont assuré que cette prolongation permettrait la reforme des institutions régaliennes de l’Etat avant la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques.

En effet, cette proposition comptait parmi les centaines de recommandations et les quarante thématiques sur des sujets allant de la gouvernance à la recherche scientifique, en passant par la défense, l’économie, l’agriculture ou encore l’éducation.

C’est un nouveau camouflet pour la CEDEAO qui exigent la tenue d’élections en février 2022. Impossible selon les autorités maliennes qui évoquent la situation sécuritaire dans le pays. Les relations se sont détériorées ces derniers mois entre le Mali et ses principaux partenaires internationaux dont la France.

Avec Actu Cameroun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s