Coups d’Etat en Afrique: Une conséquence de la mauvaise gouvernance des présidents élus selon Paul Kagamé

L’Afrique de l’Ouest est secouée ces dernières années par des coups d’Etat. Pour le président rwandais Paul Kagamé, ces putschs sont la conséquence d’une mauvaise gouvernance des présidents démocratiquement élus. C’est injuste, explique-t-il, de toujours accuser les militaires en oubliant la part de responsabilité des civils. « Ce n’est pas juste la faute des militaires, les civils ont aussi une responsabilité. Certes, le rôle des militaires n’est pas de conduire ce genre d’action, mais on ne peut ignorer que, dans certains cas, les civils commettent, eux aussi, des actes contestables. Si, sous un gouvernement civil, la situation se détériore et que les gens meurent, que les problèmes s’accumulent et qu’en plus les autorités se servent des militaires pour truquer les élections, qui doit-on blâmer lorsque l’armée renverse ces gouvernements? Je trouve inapproprié de ne critiquer que les militaires et de ne pas blâmer les civils qui les ont utilisés pour se maintenir au pouvoir», dit-il.

(Source : beninwebtv)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s