Renault suspend ses activités en Russie

Le constructeur français a « cédé à la pression », affirme Newsweek. Renault faisait face aux critiques du gouvernement ukrainien depuis le début du conflit. Quelques heures avant l’annonce du groupe, Volodymyr Zelensky se plaignait de la situation dans une vidéo adressée aux députés français, citant également Auchan et Leroy Merlin. « Ils doivent cesser de sponsoriser la machine de guerre russe. Les valeurs comptent plus que les profits », a souligné le président ukrainien. Grâce à AvtoVAZ, Renault contrôle 30 % du marché automobile russe et emploie 45 000 personnes, précise Newsweek.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s