Guerre en Ukraine. Zelensky interpelle l’ONU et accuse la Russie des pires atrocités depuis la Seconde Guerre mondiale

Le président ukrainien a exhorté mardi les Nations unies à agir “immédiatement” contre la Russie au regard de ses “crimes de guerre” commis selon lui en Ukraine.

S’exprimant devant le Conseil de sécurité des Nations unies par liaison vidéo, mardi 5 avril, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a interpellé l’organisation intergouvernementale, jugeant qu’elle ne remplissait pas son mandat de maintien de la paix, rapporte le Kyiv Post.

“Êtes-vous prêts à fermer l’ONU ? Et le temps du droit international est révolu ? Si votre réponse est non, alors vous devez agir immédiatement”, a-t-il exhorté.

Volodymyr Zelensky a demandé que Moscou soit “tenu responsable” pour “les pires crimes de guerre” commis depuis la Seconde Guerre mondiale, selon lui.

Le chef de l’État prononçait ce discours quelques jours seulement après la découverte “des atrocités commises par la Russie à l’encontre de civils dans la banlieue nord-ouest de Kiev”, et notamment à Boutcha, où “au moins 300 personnes ont été tuées et torturées par les forces d’invasion russes avant de se retirer, au début du mois”, retrace le Kyiv Post. Le journal ukrainien rappelle que la Russie nie avoir tué des civils à Boutcha, et accuse Kiev d’“avoir mis en scène cette sauvagerie”.

Images “horribles”

Cette prise de parole, celle “d’un homme qui estime avoir la plus haute autorité morale”, d’après la BBC, s’est terminée sur une vidéo “crue, montrant des Ukrainiens morts, certains brûlés et défigurés”.

Toutefois, après ces propos “enflammés” et ces images “horribles”, les lignes de partage “semblaient inchangées” au sein du Conseil de sécurité, relève le New York Times. “Le Royaume-Uni et les États-Unis ont condamné les atrocités apparentes, la Chine et les Émirats arabes unis […] ont déclaré que le Conseil devait attendre que les faits soient établis par les enquêteurs, et la Russie a de nouveau nié que ses troupes aient commis des actes répréhensibles.”

Source Courrier international

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s