« Alassane Ouattara se révèle un redoutable animal politique » (Journaliste)

Le journaliste Ferro Bailly a fait une
analyse sur l’actualité politique ivoirienne ce jeudi 9 juin 2022 sur son mur Facebook. Selon lui, AlassaneOuattara, sous un profil de technocrate, se révèle un redoutable
animal politique.

Adama Bictogo, candidat du RHDP, est le
nouveau président de l’Assemblée
nationale. Le 7 juin 2022, il a succédé au
défunt Amadou Soumahoro, sans coup férir
et par un score soviétique.

En effet, tous les groupes parlementaires, du pouvoir et de ‘Opposition, ont voté pour lui. Le député Jean-Michel Amankou, qui défendait les couleurs du PDCI-RDA, n’y a vu que du feu.
Le combat politique est sur le point de tirer
sa révérence, faute de combattants. Sous
nos yeux, il s’agit désormais d’une affaire
de famille entre frères, cousins, neveux,
tantes et oncles. Et le linge sale se lave en
famille, sans éclats extérieurs Car, Alassane Ouattara, sous un profil de technocrate, se révèle un redoutable animal politique, qui impose, au forceps, son rythme. Par l’usure et des crocs-en-jambe, il est parvenu à prendre la classe politique en otage. Et pour cela, il joue sur plusieurs tableaux. S’appuyant sur les ressorts judiciaires, politiques et financiers, il s’est muni de plusieurs gourdins:

-des prisonniers politiques sont toujours
détenus, depuis 2011;
-des comptes bancaires restent gelés;

-les principaux adversaires politiques sont
condamnés, pour la plupart, à des peines de prison (sans mandat de dépôt) et à des privations de droit civique;

-d’autres, au lendemain de la blague du
Conseil national de transition (CNT),
demeurent placés sous contrôle judiciaire;

-les « gbaka verts » et les actives cellules
dormantes, dressés pour briser toute
manifestation hostile, ont tué dans l’œuf
toute contestation, de telle sorte que la
flambée des prix est, entre autres,
acceptée, de gré ou de force. Et cerise sur le gâteau Alassane Ouattara garde sous le coude une autre redoutable arme: le rapport de l’Unité spéciale d’enquête sur la présidentielle controversée du 31 octobre 2020. Celui-ci préconise notamment des
poursuites judiciaires contre les leaders politiques ayant appelé à la désobéissance civile et au boycott actif.Ce sont des épées de Damoclès, dont il peut user quand il veut et comment il veut et qui contraignent tous ou presque, enquête de contrepartie, à faire profil bas pour ne pas subir le rouleau compresseur.
Sous de trompeuses apparences policées, Ouattara est une main de fer dans un gant de velours.

Et ainsi, le président du parti présidentiel a tellement réussi, dans ses manœuvres, à asseoir un pouvoir si fort qu’il peut se déclarer « indéboulonnable » face à une Opposition fragile et à la dérive.


Maître de l’horloge politique, il apparaît
comme le maitre du jeu.
F. M. Bally

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s